Les boutons de fièvre : Symptômes,Causes , Traitements et PLUS

Les boutons de fièvre sont de petites lésions qui ressemblent à des cloques et qui ont tendance à se former sur les lèvres, le menton ou les joues, ou dans les narines. Elles apparaissent moins fréquemment sur les gencives ou le palais.

 

Les boutons de fièvre Symptômes Causes Traitements et PLUS

Dans de rares cas, les  boutons de fièvre peuvent apparaître sur les doigts, le nez ou à l’intérieur de la bouche. Ils sont généralement regroupés en plaques. Les  boutons de fièvre peuvent persister pendant deux semaines ou plus.

 

Un virus courant appelé herpès simplex provoque des  boutons de fièvre. Ils peuvent se transmettre d’une personne à l’autre par un contact étroit, comme un baiser. Les  boutons de fièvre sont contagieux même lorsqu’ils ne sont pas visibles.

 

Il n’existe pas de remède contre les boutons de fièvre, et ils peuvent réapparaître sans avertissement. Certains médicaments peuvent être utilisés pour traiter les  boutons de fièvre et les empêcher de revenir.

A LIRE: 50 des traitements Naturels contre l’eczéma ou Dermatite atopique qui vous redonnerons confiance en vous!

Symptômes des  boutons de fièvre

Les boutons de fièvre sont plus susceptibles de se manifester à l’extérieur de la bouche et des lèvres, mais vous pouvez aussi en avoir sur le nez et les joues.

Vous pouvez avoir des boutons de fièvre jusqu’à 20 jours après avoir été infecté. Le  bouton de fièvre peut apparaître près de l’endroit où le virus a pénétré dans votre corps.

 

Les  boutons de fièvre se produisent par étapes :

  1. Vous avez une sensation de picotement, de brûlure ou de démangeaison.
  2. Environ 12 à 24 heures plus tard, des cloques se forment. La zone devient rouge, enflée et douloureuse.
  3. Les cloques s’ouvrent et du liquide en sort. Cela dure généralement 2 ou 3 jours.
  4. Une croûte se forme sur la plaie. Elle peut se fissurer ou saigner.
  5. La croûte se détache.

 

Vous pouvez également avoir les gencives rouges ou enflées, des glandes enflées dans le cou, de la fièvre ou des douleurs musculaires.

 

Les premières infections peuvent également en être la cause :

  • des brûlures et des douleurs dans la bouche
  • Mal de gorge
  • Douleur à la déglutition
  • Maux de tête
  • Le mal de ventre

 

 

Les causes des  boutons de fièvre

Lorsque nous demandons « qu’est-ce qui provoque les  boutons de fièvre dans la bouche et sur les lèvres », nous devrions vraiment nous demander « qu’est-ce qui déclenche les  boutons de fièvre ». Le virus herpès simplex (HSV-1) est la cause initiale de l’infection – sans lui, il n’y a pas de boutons de fièvre ou de cloques – mais les cloques elles-mêmes sont souvent déclenchées par des facteurs psychologiques et environnementaux, tels que le stress ou un rhume.

 

Les facteurs déclenchant les poussées de  boutons de fièvre varient d’une personne à l’autre. Ce qui provoque l’apparition de  boutons de fièvre pour une personne peut ne pas être le même pour une autre. Il est important de déterminer les facteurs déclenchant les  boutons de fièvre les plus probables afin de pouvoir les éviter ou, du moins, de gérer les symptômes plus rapidement et plus efficacement lorsqu’ils surviennent.

 

Facteurs déclenchant des  boutons de fièvre

 

Les principales causes des  boutons de fièvre :

 

  • le stress
  • fatigue
  • l’exposition au soleil et au vent
  • les changements hormonaux
  • un système immunitaire affaibli
  • Icône de stress

 

Le Stress

Des recherches ont montré que le fait de se sentir sous pression ou d’être stressé peut avoir des conséquences physiques. Si vous vous demandez si le stress provoque des  boutons de fièvre, la réponse semble être oui. Lorsque nous sommes soumis à un stress mental, notre système immunitaire en souffre. Cela donne à votre virus du  bouton de fièvre dormant une chance de se répliquer et de causer des ravages sous forme d’ampoules.

 

Essayez ces techniques de relaxation :

 

  • travail sur la respiration
  • scanner du corps mental
  • yoga
  • méditation
  • exercice
  • sortir ou passer du temps dans la nature

 

La Fatigue

La fatigue est une autre réponse possible à la question : qu’est-ce qui provoque une épidémie de  bouton de fièvre ? Se sentir fatigué et épuisé peut vous rendre vulnérable aux  boutons de fièvre. La diminution des réserves d’énergie met votre système immunitaire à rude épreuve, ce qui rend votre corps plus difficile à combattre les virus, y compris le virus du  bouton de fièvre. Un repos de bonne qualité est essentiel pour aider votre corps à combattre le virus et l’empêcher de produire des symptômes sous forme d’ampoules.

 

Il existe de nombreux facteurs qui peuvent nuire à une bonne nuit de repos, qu’il s’agisse du stress ou d’un excès de caféine. Voici quelques moyens de vous aider à obtenir le sommeil de qualité dont vous avez besoin :

 

  • Faites en sorte que votre chambre soit sombre, calme et confortable.
  • Évitez la lumière bleue des écrans (télévision/ordinateur portable/téléphone) après 20 heures.
  • Respectez la routine du coucher.
  • Mangez des aliments favorisant le sommeil, tels que des légumes, des haricots et des protéines maigres.
  • Faites une courte sieste de 10 à 30 minutes avant 15 heures seulement.
  • Faites de l’exercice plus tôt dans la journée.
  • Icône du flocon de neige

 

Le temps froid

Le temps froid peut déclencher des boutons de fièvre. Les changements de température et l’humidité de l’air peuvent nuire à la capacité de votre corps à empêcher le virus de produire des cloques. L’air sec et les températures plus froides de l’hiver, ainsi que le vent, peuvent assécher vos lèvres, les rendant plus vulnérables à une épidémie de vésicules.

 

Prenez soin de vos lèvres et tenez les boutons de fièvre à distance grâce à ces méthodes :

  • Protégez votre visage contre le froid, le vent et le soleil.
  • Protégez votre visage contre le froid, le vent et le soleil. Habillez-vous chaudement.
  • Restez à l’intérieur pour éviter les intempéries.
  • Buvez beaucoup de liquides pour rester hydraté.
  • Icône de soleil

 

Un ensoleillement excessif

L’exposition au soleil, avec le rhume et la fatigue, est l’une des trois principales causes des  boutons de fièvre. Il existe des moyens faciles de se protéger :

 

  • Portez un écran solaire ou un masque pour les lèvres.
  • Utilisez un chapeau à large bord.
  • Restez à l’ombre.
  • Icône féminine

 

Changements hormonaux

La montée et la chute des hormones pendant un cycle menstruel naturel peuvent également être à l’origine de  boutons de fièvre. Les  boutons de fièvre sont souvent ressentis juste avant ou pendant les règles en raison des changements hormonaux. Certaines femmes connaissent également des poussées pendant la grossesse.

 

Pour lutter contre ce phénomène, vous pouvez suivre les conseils suivants :

 

  • Faites attention à votre cycle menstruel.
  • Préparez-vous à la grossesse.
  • Reposez-vous davantage.
  • Essayez des exercices de relaxation.
  • Icône de la dent

 

Traitement dentaire

Une visite chez le dentiste peut déclencher une épidémie de boutons de fièvre. La pression exercée sur les lèvres ou la région buccale pendant le traitement dentaire peut provoquer une vésicule de  bouton de fièvre, tout comme le stress et l’anxiété que certaines personnes ressentent lors de leurs visites chez le dentiste.

 

Réduisez au minimum les risques d’apparition d’un  bouton de fièvre grâce aux conseils suivants :

 

  • Parlez à votre dentiste des boutons de fièvre.
  • Appelez votre dentiste à l’avance si vous avez un bouton de fièvre.
  • Appliquez une compresse froide sur votre lèvre après votre visite.
  • Icône du système immunitaire

 

Un système immunitaire affaibli

Le virus du  bouton de fièvre vit inactif dans la région de la bouche, dans les cellules nerveuses. Mais si votre système immunitaire veille généralement à ce que le virus ne se reproduise pas et ne provoque pas de vésicules, s’il est occupé à combattre un autre virus ou une infection, comme un rhume ou une grippe, vous pouvez être victime d’une épidémie de  bouton de fièvre.

 

Voici quelques mesures à prendre pour éviter une flambée pendant la saison des rhumes et des grippes :

 

  • Soyez prêt avant le début de la saison de la grippe (hiver).
  • Faites-vous vacciner contre la grippe.
  • Soyez conscient des germes – lavez-vous les mains plus souvent.
  • Arrêtez de fumer.
  • Mangez des aliments riches en vitamines A, C et E.
  • Donnez à votre corps le temps de se reposer et de se réparer.

 

En savoir plus sur les éléments déclencheurs des  boutons de fièvre est la première étape pour les éviter, et cela peut aussi vous aider à être prêt à attraper ces picotements avant qu’ils ne se transforment en ampoules.

 

 

Facteurs de risque des  boutons de fièvre

Les  boutons de fièvre ne sont généralement pas graves, mais l’infection peut mettre en danger la vie d’une personne dont le système immunitaire est affaibli par le sida, une autre maladie ou des médicaments.

Si vous souffrez d’une affection cutanée grave appelée eczéma, vous pouvez avoir des boutons de fièvre sur de grandes parties de votre corps.

 

Diagnostic des  boutons de fièvre

Votre médecin pourrait diagnostiquer un  bouton de fièvre rien qu’en regardant les ampoules. Il peut également prélever un échantillon de la vésicule et tester le liquide pour détecter le HSV.

 

Traitement des  boutons de fièvre

Il n’y a pas de remède contre les boutons de fièvre. Une fois que vous avez le virus, il reste dans votre corps. Les  boutons de fièvre guérissent généralement d’eux-mêmes en une ou deux semaines.

Les médicaments antiviraux peuvent accélérer la guérison, surtout si vous les prenez dès les premiers signes d’une épidémie. Votre médecin peut vous conseiller de les prendre.

Remèdes naturels à domicile pour les boutons de fièvre

 

Des études ont montré que certaines huiles essentielles de source sûre pourraient avoir une activité antivirale contre le HSV-1. Les huiles essentielles et les traitements topiques peuvent irriter votre peau, c’est pourquoi vous devez toujours tester une petite zone de la peau avant de l’utiliser.

Vous devrez également diluer les huiles essentielles avec une huile de support (huile végétale ou de noix). Le ratio est d’environ une goutte d’huile essentielle par cuillère à café d’huile de support. Utilisez un coton-tige ou un tampon propre lorsque vous appliquez ces huiles essentielles, ce qui permet d’éviter la contamination et la réinfection.

 

Voici neuf remèdes naturels à domicile pour les boutons de fièvre :

 

Glace

La glace peut aider à traiter l’inflammation en réduisant le flux sanguin dans la région. Elle engourdit également la région, ce qui réduit la douleur. Mais ce traitement n’est que temporaire et n’affecte en rien le virus ni ne favorise la guérison.

 

Mode d’emploi : Pour traiter un  bouton de fièvre, enveloppez une poche de glace avec une serviette ou un tissu. Posez-la sur le  bouton de fièvre pendant au moins 5 minutes et pas plus de 15 minutes. N’appliquez jamais de glace directement sur la peau, car cela peut provoquer des lésions importantes.

 

L-lysine

La L-lysine est un acide aminé qui peut aider à réduire la durée d’un bouton de fièvre. Les gens déclarent tirer profit de la prise de ce complément à titre préventif et thérapeutique.

Selon Harvard Health Publications, la lysine peut inhiber l’acide aminé qui favorise la croissance des boutons de fièvre. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer son efficacité. Elle pourrait également jouer un rôle dans la limitation des poussées de boutons de fièvre.

 

Mode d’emploi : Les doses de recherche varient de 500 à 3 000 milligrammes (mg). Suivez les recommandations figurant sur l’emballage.

 

 

Thérapie au zinc

Le zinc est un minéral essentiel qui peut aider à guérir les blessures, et le zinc topique peut aider à soigner les boutons de fièvre. Une étude de 2001 a révélé qu’une crème contenant de l’oxyde de zinc et de la glycine raccourcissait la durée des boutons de fièvre par rapport à une crème placebo. Une étude plus récente a montré que l’oxyde de zinc pourrait également jouer un rôle dans la prévention de la pénétration du virus de l’herpès simplex dans les cellules.

 

Mode d’emploi : Une étude pilote de 2005 a montré que la fréquence des poussées était réduite lorsque les participants prenaient des suppléments de sulfate de zinc. Ils ont pris 22,5 mg deux fois par jour pendant deux mois, ont sauté six mois, puis deux fois par jour pendant deux mois supplémentaires. Pour les traitements topiques, il est conseillé d’appliquer une crème à l’oxyde de zinc quatre fois par jour.

 

 

Huile d’origan

Au niveau cellulaire, il est démontré que l’huile d’origan inhibe différents virus animaux et humains, y compris l’herpès. On ne sait pas exactement quelle dose est nécessaire pour obtenir des effets bénéfiques.

 

Comment l’utiliser : Appliquez l’huile d’origan diluée sur un coton et appliquez sur la zone concernée. Répétez l’opération plusieurs fois dans la journée, et continuez le traitement jusqu’à la guérison complète des ampoules.

 

Extrait de réglisse

La racine de réglisse gagne en popularité comme option de traitement des boutons de fièvre. Une étude cellulaire de 2014 a trouvé davantage de preuves de l’activité antiherpétique de la réglisse, mais ses effets sur le virus chez l’homme doivent encore faire l’objet de recherches.

 

Mode d’emploi : Vous pouvez appliquer un extrait de réglisse dilué, comme celui-ci de Nature’s Answer, sur votre bouton de fièvre à l’aide d’un coton-tige ou du bout des doigts. Si vous utilisez des pilules, faites-en une pâte avec de l’huile de noix de coco ou d’amande et appliquez-la sur la zone affectée. Consultez votre médecin avant de prendre de la racine de réglisse par voie orale, car elle peut provoquer des effets secondaires non désirés.

 

Huile d’arbre à thé

Un examen des études sur l’huile de l’arbre à thé suggère qu’elle pourrait être un traitement antiviral utile. Elle pourrait également contribuer à accélérer le processus de guérison et à limiter la formation de la plaque dentaire.

 

Mode d’emploi : Utiliser par voie topique en ajoutant de l’huile d’arbre à thé diluée à une boule de coton. Tamponnez sur l’endroit douloureux plusieurs fois par jour, et continuez le traitement jusqu’à ce que votre peau soit complètement guérie.

 

 

Hamamélis

Une étude de 1996 a révélé que l’hamamélis pourrait être efficace pour combattre le virus de l’herpès et réduire l’inflammation. L’hamamélis est également un astringent et assèche la région, ce qui peut aider à la guérison.

 

Mode d’emploi : Appliquez l’hamamélis (par exemple Thayers Organic) directement sur la peau à l’aide d’un coton humide. Tenez-le sur votre peau en exerçant une légère pression, et faites attention à ne pas frotter. Continuez le traitement jusqu’à ce que votre peau soit complètement guérie.

 

Vinaigre de cidre de pomme

Certaines personnes font état de bienfaits de l’utilisation du vinaigre de cidre de pomme (ACV) pour les boutons de fièvre. Bien qu’il n’y ait pas de preuves de l’existence de l’ACV et de l’herpès, des recherches menées par une source fiable montrent que l’ACV pourrait avoir des propriétés anti-infectieuses et antifongiques.

 

Cependant, il doit être utilisé avec prudence sur les plaies, étant donné ses propriétés acides et les dommages potentiels aux tissus. Il n’est pas recommandé pour les infections bactériennes de la peau.

 

Mode d’emploi : Utilisez un coton et appliquez l’ACV dilué sur la zone affectée plusieurs fois par jour. Vous pouvez l’y maintenir quelques minutes à la fois. Continuez le traitement jusqu’à la guérison.

 

Il est dangereux de consommer de grandes quantités d’ACV et cela peut provoquer une irritation de la peau.

 

Complications des  boutons de fièvre

Les complications d’un  bouton de fièvre sont rares, mais peuvent survenir si le virus se propage à une autre partie de votre corps, y compris la vôtre :

 

  • Les doigts. Cette infection est appelée herpès blanc.
  • Les organes génitaux. Vous pouvez avoir des verrues ou des ulcères sur vos organes génitaux ou sur votre anus.
  • D’autres zones de la peau. Si vous faites de l’eczéma et que vous avez un bouton de fièvre, consultez votre médecin immédiatement pour éviter une affection grave appelée eczéma herpétique. Cette éruption douloureuse couvre de grandes surfaces de peau.
  • Les yeux. La kératite à HSV, une infection de la cornée, peut entraîner la cécité.
  • Cerveau ou moelle épinière. Le virus peut provoquer une dangereuse inflammation appelée méningite ou encéphalite, en particulier chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

 

Prévention des  boutons de fièvre

Pour réduire le risque d’une nouvelle épidémie :

  • Prenez beaucoup de repos. Un manque de sommeil affaiblit votre système immunitaire, ce qui vous rend plus facilement malade.
  • Portez un baume à lèvres avec un écran solaire. Recherchez le SPF sur l’étiquette.
  • Parlez-en à votre médecin. Si vous avez souvent des plaies, il se peut qu’il vous fasse prendre un médicament antiviral tous les jours.
  • Pour éviter de propager le virus, lorsque vous avez des boutons de fièvre, ne le faites pas :
  • Embrassez quelqu’un.
  • Partagez les ustensiles de cuisine, les lunettes, les serviettes, le rouge à lèvres ou le baume à lèvres, ou les rasoirs
  • Avoir des relations sexuelles orales

 

Foire aux questions.

 

Les  boutons de fièvre sont-ils contagieux ?

Bien que les  boutons de fièvre soient très contagieux, ils ne sont généralement pas graves. Chez les personnes en bonne santé, les  boutons de fièvre disparaissent généralement d’eux-mêmes en une à deux semaines.

 

Quelle est la fréquence des  boutons de fièvre ?

Les  boutons de fièvre sont très répandus. Plus de la moitié des personnes aux États-Unis ont été infectées par le virus qui provoque les boutons de fièvre, bien que de nombreuses personnes ne développent jamais de boutons de fièvre ou n’aient aucun symptôme. Environ 20 à 40 % des personnes infectées par le virus développent des  boutons de fièvre.

 

À quelle fréquence les gens ont-ils des boutons de fièvre ?

Un  bouton de fièvre peut apparaître plusieurs fois par an ou seulement une ou deux fois au cours de la vie. La fréquence d’apparition d’un  bouton de fièvre varie d’une personne à l’autre.

 

Qui est touché par les  boutons de fièvre ?

Les personnes de tout âge peuvent être infectées par le virus qui provoque les  boutons de fièvre. De nombreuses personnes sont exposées au virus pendant l’enfance.

 

Il est possible de développer un  bouton de fièvre à tout âge, mais le risque d’avoir une poussée de  bouton de fièvre diminue après 35 ans.

 

Quels sont les symptômes des  boutons de fièvre ?

Pour de nombreuses personnes, les symptômes sont plus graves la première fois qu’elles développent un  bouton de fièvre. Lorsque vous avez une poussée de  bouton de fièvre :

 

Le premier signe d’un  bouton de fièvre est généralement une sensation de picotement, de brûlure ou de démangeaison sur ou autour des lèvres, qui commence environ 12 à 24 heures avant l’apparition du  bouton de fièvre.

La région devient rouge, enflée et douloureuse à mesure que les vésicules se forment.

En 2 ou 3 jours, les vésicules se rompent et laissent échapper un liquide clair ou légèrement jaunâtre. C’est ce que l’on appelle parfois la « phase de pleurs ».

Environ 4 à 5 jours après l’apparition du  bouton de fièvre, il y a formation de croûtes et de croûtes. Il peut se fissurer ou saigner en guérissant.

La croûte tombe alors, révélant une peau qui peut être un peu plus rose ou rougeâtre que d’habitude pendant quelques jours. Il faut généralement une à deux semaines pour que le  bouton de fièvre guérisse complètement.

 

Quelles sont les causes des  boutons de fièvre ?

Les  boutons de fièvre sont parfois appelés herpès buccal parce qu’ils sont causés par le virus herpès simplex de type 1 (HSV-1). Ce virus est très courant et très contagieux. Il se propage par la salive ou par contact étroit – souvent en s’embrassant ou en partageant des ustensiles, des pailles, des serviettes ou du baume à lèvres avec une personne qui a un  bouton de fièvre.

Vous ne savez peut-être pas si vous avez été infecté par le HSV-1, car les symptômes d’exposition au HSV-1 sont généralement légers. Les enfants développent parfois une fièvre et de petites cloques à l’intérieur et autour de la bouche lorsqu’ils sont exposés pour la première fois au HSV-1.

 

Qu’est-ce qui déclenche un  bouton de fièvre ?

Une fois que vous avez été infecté par le HSV-1, le virus ne disparaît jamais. Il reste dormant (inactif) dans un groupe de cellules nerveuses du visage appelé ganglion trijumeau.

 

Lorsque le virus est déclenché, ou activé, il « se réveille » et voyage à travers vos nerfs jusqu’à vos lèvres, où un  bouton de fièvre se développe. Après une épidémie, le virus se rendort dans votre corps.

Ce qui déclenche un  bouton de fièvre chez une personne peut ne pas provoquer d’épidémie chez une autre personne. Certaines personnes atteintes du HSV-1 ne développent jamais de  bouton de fièvre.

 

Un  bouton de fièvre peut être déclenché par divers facteurs, notamment :

 

  • Les changements hormonaux pendant les menstruations ou la grossesse
  • Coups de soleil
  • Températures extrêmes (chaudes ou froides)
  • Stress (physique ou émotionnel)
  • Fatigue
  • Fièvre et maladie, comme le rhume ou la grippe
  • Lèvres abîmées, sèches ou fissurées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *